2017, une année record pour Foncière INEA

Croissance du chiffre d’affaires supérieure à 8 %, multiplication par 2,6 du résultat net, augmentation de 11 % du dividende… Tous les clignotants sont au vert en 2017.

Une performance illustre à elle seule le très fort dynamisme de Foncière INEA en 2017 : la multiplication par 2,6 de son résultat net, autrement dit une hausse de 165 %, qui fait suite aux bonds de 24 % en 2016 et de 49 % en 2015. Le résultat net – 26,5 millions d’euros (M€) l’année dernière – a donc été multiplié par cinq en trois ans. Cette importante progression en 2017 s’explique principalement par la hausse marquée du chiffre d’affaires, à 33,5 millions d’euros, soit presque + 8,5 % par rapport au chiffre d’affaires de 2016, et par la prise de valeur du patrimoine.

La belle croissance du chiffre d’affaires résulte à part égale de l’accroissement du périmètre d’immeubles en exploitation (+ 4,4 %) et de l’augmentation des loyers à périmètre constant (+ 4,1 %). Plusieurs ouvrages, livrés en 2016, étaient en plein rendement, comme Cap Courrouze à Rennes, et cinq nouveaux actifs sont entrés en exploitation fin 2017. À noter que l’impact des nouveaux loyers a été minoré par quelques cessions réalisées fin 2016 et mi-2017. Au total, Foncière INEA a signé 54 baux portant sur plus de 46 000 m2, après 61 baux (près de 41 000 m2) en 2016. In fine, le taux d’occupation s’affiche en hausse à 90,4 %, contre 88,4 % l’année précédente. Le taux d’endettement, quant à lui, est resté stable à 2,2 % (2,21 % en 2016).

« Si notre performance tire à l’évidence profit de la reprise économique, elle valide surtout la pertinence de notre stratégie et de notre positionnement immobilier : investir dans des immeubles de bureaux neufs dans les grandes métropoles régionales françaises », observe Philippe Rosio, Président-Directeur général de Foncière INEA, qui ajoute : « L’intégration renforcée des critères RSE dans la stratégie d’investissement permettra de pérenniser la valeur créée. »

Objectif de rentabilité réitéré

Avec les 100 M€ d’investissements en 2017, le patrimoine de la société s’élève à présent à 654 M€, droits compris. Composé d’immeubles neufs (81 % ont moins de 10 ans), essentiellement à usage de bureaux (75 % des bureaux sont situés dans les huit principales métropoles françaises), il offre une surface locative de 315 000 m2 et un taux de rendement potentiel de 7,3 %.

Fin 2017, l’objectif de rentabilité pour la période 2015-2018 (+ 15 %/an du RNR, soit + 75 %), annoncé début 2015, était dépassé avec une année d’avance (+ 82 %). Il est réitéré pour la période 2018-2021.

Comme l’an passé, Foncière INEA a décidé de répercuter la forte croissance des résultats sur le niveau de dividende proposé. La société soumettra au vote des actionnaires lors de la prochaine Assemblée générale un dividende de 2 € par action (en hausse de 11 % par rapport à celui du précédent exercice), soit un rendement supérieur à 5 %.

— Posted on 21 mars 2018 at 11 h 07 min by