Le marché des bureaux régionaux séduit toujours plus

Tel est le titre de l’article de l’Agefi paru le 15 décembre 2016, qui déchiffre les données collectées par BNP Paribas Real Estate sur les marchés régionaux.

Sur les onze premiers mois de l’année 2016, près de 1,5 milliard d’euros ont été investis dans le marché des bureaux en région, soit 14 % de plus que l’année dernière à la même époque.

Les investissements des onze premiers mois sont déjà supérieurs au volume total investi en 2015 et à la moyenne des investissements sur les 10 dernières années. Le dernier mois de l’année étant très actif, le score des régions devrait encore s’améliorer et atteindre un volume d’investissement annuel de 2 milliards d’euros, selon les anticipations de BNP Paribas Real Estate.

2016 est donc une année historique pour les marchés régionaux. Le principal facteur d’attractivité de ces marchés est bien sûr le niveau des taux de rendement. Même si l’afflux de capitaux a provoqué une compression des taux de rendement –  avec des niveaux qui oscillent désormais autour de la barre des 5 % pour les actifs « prime » des principales villes que sont Lyon, Lille, Bordeaux et Toulouse – le différentiel avec les taux de la région parisienne reste très important et séduit les investisseurs.

D’autant plus que les loyers observés en région eux, restent stables. Un gage de sécurité pour les investisseurs, et une preuve que les marchés régionaux restent sains !

— Posted on 21 décembre 2016 at 13 h 40 min by