Performance et résilience au 1er trimestre 2020

Chiffre d’affaires + 7,4% à 11,3 M€
Taux de recouvrement des loyers T2 2020 de 91% à fin avril
Dividende 2019 confirmé à 2,50 €/action (+14%)


Foncière INEA (ISIN : FR0010341032), leader sur le marché des bureaux neufs dans les principales métropoles régionales, annonce aujourd’hui son chiffre d’affaires consolidé pour le 1er trimestre, clos le 31 mars 2020.

En M€ T1 2020 T1 2019 Variation
Chiffre d’affaires consolidé (IFRS) 11,3 10,6 +7,4%

Le chiffre d’affaires de Foncière INEA au 1er trimestre 2020 s’élève à 11,3 M€, en progression de 7,4%, (10,6 M€ au 1er trimestre 2019). Cette croissance s’explique à hauteur :

Le taux de recouvrement des échéances locatives du 2ème trimestre 2020 s’élève à fin avril à 91%, comparable à la moyenne constatée depuis 2014 de 92% (à l’issue du premier mois du 2ème trimestre). Cette performance témoigne de la résilience du patrimoine de Foncière INEA à l’aune de la crise sanitaire actuelle.

Le patrimoine de Foncière INEA, composé à plus de 80% d’immeubles de bureaux, est loué à près de 75% à des grands comptes.

Hors grands comptes, les retards de paiement s’élèvent à fin avril à 3,8% des échéances de loyers du 2ème trimestre 2020 dont 0,8% lié aux suspensions de loyers consenties.

Dans ces conditions, le Conseil d’administration de Foncière INEA a confirmé lors de sa réunion du 28 avril 2020 le maintien du dividende proposé à la prochaine Assemblée Générale du 10 juin 2020. Il sera ainsi soumis au vote des actionnaires un dividende de 2,50 €/action, en augmentation de 14% par rapport à l’exercice précédent, offrant un rendement de 6,4 % sur le cours actuel (39 €).

Par ailleurs, au regard des restrictions de réunions annoncées par le Gouvernement, le Conseil a voté le principe de la tenue de la prochaine Assemblée Générale à huit clos.

Philippe Rosio, PDG de Foncière INEA commente : « Les résultats enregistrés depuis janvier sur notre portefeuille immobilier sont solides à l’aune de la crise actuelle. La qualité des actifs et des locataires, le caractère neuf et performant des biens, ainsi que les métriques économiques (loyer/m², prix d’acquisition/m²) observés sur les marchés régionaux expliquent la résilience du portefeuille de Foncière INEA. Même s’il faut rester prudents et humbles face à cette crise, nul doute qu’elle sera un catalyseur de changements sociétaux profonds, au regard desquels le développement immobilier des grandes métropoles régionales françaises a tout son sens ».

 

Prochain événement : Assemblée Générale, le 10 juin 2020 (à huit clos)

Télécharger le communiqué

— Posted on 5 mai 2020 at 8 h 14 min by