Publication de la Charte éthique

Conformément à l’engagement n° 8 de sa feuille de route RSE – « Garantir la loyauté des pratiques individuelles et collectives » –, Foncière INEA vient de publier sa Charte éthique. Avec ce document, présenté début décembre 2018 au Conseil d’administration de l’entreprise, elle s’aligne sur ce que font les grands acteurs du secteur de l’immobilier tertiaire et plus généralement sur les pratiques du marché.

« Foncière INEA est une société jeune, dont l’ambition est de croître durablement, dans le respect de l’environnement et de ses parties prenantes, écrit Philippe Rosio, son PDG, en introduction de la Charte. Construire et réaliser cette ambition jour après jour nécessite de s’appuyer sur des valeurs fortes – intégrité, loyauté, transparence et responsabilité – qui doivent régir nos actions au quotidien. La Charte pose les principes éthiques qui découlent de la mise en œuvre de ces valeurs. »

Concrètement, elle recense onze thématiques majeures, telles que la corruption et la fraude, le délit d’initié, les cadeaux, la confidentialité ou encore le droit à la concurrence, avec, pour chacune, la position de Foncière INEA sur le sujet. En matière de respect de l’environnement par exemple, Foncière INEA a pour objectif d’être « un acteur de l’immobilier de bureaux durable en régions ». Dans ce cadre, elle édicte comme principe éthique que « tout collaborateur s’engage à respecter et à être acteur de la démarche environnementale qu’elle porte et à participer activement à la mise en œuvre des objectifs et actions définis dans sa feuille de route RSE ». En conclusion, la Charte énumère un certain nombre de questions à se poser en cas de doute face à une situation. Des ateliers seront organisés pour la diffuser et la faire vivre auprès des collaborateurs.

Consultez la charte

— Posted on 20 décembre 2018 at 12 h 24 min by