Une croissance à deux chiffres du résultat net pour la deuxième année consécutive

Pour la deuxième année consécutive, Foncière INEA affiche une croissance à deux chiffres de son résultat net (+ 24 % après + 49 % en 2015). En deux ans, le résultat net aura presque doublé (+ 84 %).

Le cap des 30 M€ de chiffre d’affaires (+ 7 %) a été franchi en 2016, grâce au plein effet des immeubles livrés en 2015 (Marseille Docks Libres et Toulouse Hills) et à la mise en exploitation de trois nouveaux immeubles au cours de l’exercice (Rennes Courrouze en avril, Lille Union en juin et Lille Gradins en décembre).

L’activité locative a été très soutenue (61 baux signés pour près de 41 000 m², soit + 31 % par rapport à 2015), permettant au taux d’occupation de s’afficher en hausse à 88,4 % (contre 86,8 % douze mois plus tôt).

En 2016, Foncière INEA a continué à bénéficier des effets des actions engagées sur sa dette en 2014 et 2015. Ainsi, le coût moyen d’endettement a continué à baisser et s’établit au 31 décembre 2016, à 2,21 % (contre 2,46 % au 31 décembre 2015). La poursuite de la baisse des frais financiers qui en a découlé (- 20 %) est, avec la hausse du chiffre d’affaires, l’autre élément qui explique la croissance du résultat net (+ 24 %), du résultat net récurrent (+ 12 %) et du cash-flow courant (+ 24 %).

La cession opportuniste en fin d’année, de deux immeubles de bureaux de 10 ans, à des prix supérieurs aux valeurs d’expertise, a permis de générer un cash-flow de près de 21 M€, en croissance de 85 % par rapport à 2015.

Le patrimoine de Foncière INEA s’élève aujourd’hui à 555 M€.

Il est composé d’immeubles neufs (85 % des immeubles ont moins de 10 ans), essentiellement à usage de bureaux, situés dans les principales métropoles régionales, offrant une surface locative totale de près de 300 000 m² et un rendement potentiel moyen de 7,5 %.

Foncière INEA a décidé de répercuter à nouveau la forte croissance des résultats sur le niveau de dividende proposé, en soumettant au vote des actionnaires lors de la prochaine Assemblée Générale, un dividende de 1,80 € / action (+ 9 % par rapport à 2015), procurant un rendement de 4,75 % par rapport au cours de bourse actuel (38 €).

Par ailleurs à l’aune de ces solides résultats, Foncière INEA réitère son objectif en matière de rentabilité (progression de 15 % /an du RNR par action sur 2015-2018) et se fixe comme nouveau cap d’atteindre un patrimoine d’un milliard d’euros à horizon 5 ans.

— Posted on 16 mars 2017 at 5 h 43 min by