Foncière INEA se lance dans un programme de certification Breeam-in-Use

La stratégie d’investissement de Foncière INEA consiste à acquérir des immeubles de bureaux neufs ou récents en Régions. Ce positionnement lui permet d’assurer d’emblée une performance élevée de son parc immobilier construit sur la base des normes et réglementations thermiques les plus récentes, et selon les procédés les plus modernes et les plus innovants.

Cependant, certains immeubles du patrimoine ne bénéficient pas d’un label « construction », les labels thermiques ayant été introduits au début des années 2000 seulement.

Début 2015, Foncière INEA a donc décidé d’entreprendre un programme de certification « exploitation » sur 6 immeubles « core » ne bénéficiant pas d’un label construction. Ces 6 immeubles sont tous loués à de grands utilisateurs et ont, peu ou prou, 10 ans d’âge.

Immeuble Ville Surface (m²) Année de construction Année de certification
Le Clara Nice 3 420 2007 2015
Le Mistral Montpellier 3 143 2001 2015
SPB Le Havre 5 050 2007 2016
Harmony Park Metz 5 000 2008 2016
Lyon St Priest Lyon 5 778 2002 2016
Reims Eureka Reims 2 085 2008 2016

Le but de la démarche est de mesurer la performance environnementale de ces immeubles et d’établir un plan d’action visant à l’améliorer, afin de maintenir la valeur de notre patrimoine dans le temps.

L’intérêt pour les locataires-utilisateurs est double, puisque la valeur verte d’un immeuble est associée, d’une part à la possibilité de réduire les charges de consommation d’énergie, et d’autre part, au niveau social, à un bien-être accru des salariés et donc une amélioration de leur productivité.

article3_image

Du point de vue du propriétaire-investisseur, la valeur verte participe à l’attractivité de l’immeuble, à la pérennité de sa valeur dans le temps et donc à sa liquidité.

Foncière INEA a choisi de s’appuyer sur le référentiel Breeam pour sa démarche de certification environnementale, label anglo-saxon plébiscité à l’international (plus de 2 millions d’immeubles de par le monde ont été certifiés depuis sa création dans les années 1990).

Le certificat Breeam-in-Use, destiné plus particulièrement aux immeubles en cours d’exploitation est assez récent mais déjà très répandu dans le secteur des foncières françaises.

Aujourd’hui, la majorité des immeubles certifiés Breeam-in-Use se trouvent en Ile-de-France, mais le nombre d’immeubles certifiés en Régions ne cesse de croitre.
Pour le spécialiste de l’immobilier de bureaux en Régions qu’est Foncière INEA, il a semblé pertinent de retenir le référentiel Breeam–In-Use pour la certification de son patrimoine en exploitation.

Ce référentiel permet d’évaluer la performance d’un immeuble non résidentiel sur 3 niveaux distincts et complémentaires :

Elle associe donc les différentes parties prenantes liées à l’immeuble (propriétaire, gestionnaire et locataire) dans une même démarche d’amélioration continue.

L’échelle de notation Breeam-in-Use comporte 7 niveaux selon la note obtenue par l’immeuble après la phase d’audit :

article3_image-2

Foncière INEA intervient sur la partie 1 (« Asset performance »), qui évalue plus particulièrement les qualités intrinsèques du bâtiment, mais ses locataires ont parfois souhaité participer à la démarche en s’impliquant sur les deux autres niveaux de certification qui nécessitent leur aval. Cela aboutit alors à une collaboration innovante entre le locataire et son propriétaire, donc les résultats doivent profiter aux deux parties.

A ce stade, deux sites ont obtenu leur certificat « Breeam-in-Use » :

Les 4 autres sites sur lesquels la démarche a été lancée en 2015 seront certifiés au cours de l’année 2016.

— Posted on 17 mars 2016 at 5 h 00 min by